Certificat d’engagement et de connaissance pour l’acquisition d’un chien-chiot

certificat d’engagement et de connaissance pour l'acquisition d'un chiot

Qui est habilitée à délivrer un certificat d’engagement et de connaissance pour l’acquisition d’un chien-chiot?

Ce certificat d’engagement et de connaissance mentionné au V de l’article L. 214-8 et défini dans le décret n° 2022-1012 du 18 juillet 2022 relatif à la protection des animaux de compagnie et des équidés contre la maltraitance animale a pour objectif de vous donner toutes les informations pour accueillir au mieux, et de vous engager à respecter les besoins de l’animal.

Un certificat d’engagement et de connaissance ne peut être délivré que par une personne détentrice d’un diplôme ou d’une attestation de connaissances relatives aux besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et à l’entretien des animaux de compagnie ACACED ( Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques ), article 214-6-1.

Les différents besoins du chien

  • Boire
    Votre animal doit avoir en permanence de l’eau fraîche et propre à sa disposition. La hauteur et la forme des gamelles sont à adapter à la taille et à la forme du museau du chien.
  • Dormir
    Un chien dort en moyenne 12 h par jour en discontinu. Il a donc besoin d’un coin à lui où il se sentira en sécurité et où il sera laissé au calme. Un panier, une couverture ou un coussin amélioreront grandement son confort.
  • Manger
    Le chien est un carnivore, il a besoin d’une alimentation adaptée à son âge, à son poids et à sa dépense physique. Il est préférable de donner au moins deux repas par jour, un seul repas pouvant contribuer à augmenter les risques d’apparition d’une dilatation torsion d’estomac (pouvant rapidement être fatale).
    Vous pouvez opter pour une alimentation industrielle ou composer vous-même des « rations ménagères », en vous assurant qu’elles soient bien équilibrées et adaptées à votre chien. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire à ce sujet et pour toute transition alimentaire.
  • Mastiquer et renifler
    Mastiquer et renifler sont des comportements instinctifs et naturels du chien qui lui permettent notamment de canaliser son énergie et de calmer son stress. Il est donc important de les laisser s’exprimer, voire de les encourager avec divers enrichissements (promenades variées, tapis de fouille, jeux, friandises naturelles, etc.)
  • Socialiser
    Le chien est une espèce sociale : il a besoin d’interactions positives avec d’autres chiens et avec des humains tout au long de sa vie pour son bien-être. Notez qu’un chien ayant été exposé à des situations et à des environnements variés dès les premiers mois de sa vie sera par la suite plus confiant et à l’aise dans son quotidien.
  • Sortir et se divertir
    En plus d’une dépense physique quotidienne indispensable physiologiquement, le chien a besoin d’être stimulé mentalement pour s’épanouir. Jouets en tout genre, chasses au trésor, cache-cache : les options ne manquent pas pour le prémunir de l’ennui !

Éducation

Pour vivre en bonne harmonie avec votre animal, vous serez amené à instaurer des règles dans votre quotidien. Celles-ci ne dépendent que de vous et de vos besoins, mais certaines comme le stop et le rappel seront nécessaires pour votre sécurité et pour celle de votre chien.

Pour rappel selon l’article R214-24 du Code rural : « L’exercice des activités d’éducation et de dressage d’un animal de compagnie dans des conditions de nature à lui infliger des blessures ou des souffrances inutiles est interdit. »

N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un club canin pour tout conseil rendez-vous sur le site : activites-canines.com de la Commission nationale d’éducation et d’activités cynophiles (CNEAC).

Santé

Il est recommandé de se rendre au moins une fois par an chez un vétérinaire pour les vaccins et leurs rappels. Même en l’absence apparente de soucis de santé, il vous faudra veiller régulièrement à :

  • S’assurer de la propreté des oreilles et des yeux. Il existe des produits adaptés à l’espèce canine permettant de les nettoyer.
  • Entretenir le pelage, certains types de poils nécessitant une attention spécifique.
  • Contrôler l’apparition de tartre sur les dents. Notez qu’il existe de nombreux moyens d’en prévenir l’accumulation (alimentation, friandises à mâcher, brossage des dents, etc.)
  • Vérifier la longueur des griffes. Elles peuvent être coupées sur conseil vétérinaire (seulement au niveau de la partie translucide et si elles ne s’usent pas naturellement).

Vous serez également amenés à laver votre animal, veillez donc à utiliser des shampoings spécifiques au chien. Cela doit rester occasionnel, parfois, un simple rinçage sera suffisant.
Par ailleurs, les chiens pouvant être exposés à divers parasites dangereux pour leur santé comme pour leur confort, l’usage de vermifuges et d’antiparasitaires peut être conseillé par votre vétérinaire.

Dépenses à prévoir

Il est nécessaire de prévoir un budget spécifique pour votre chien, comprenant :

  • L’alimentation (croquettes, friandises, etc.) : 50 € à 150 € par mois selon le type d’alimentation et les marques
  • Les soins (vétérinaire, toiletteur, produits d’hygiène, etc.) : 200 € par an environs
  • Dépenses occasionnelles (services de garde, jouets, accesoires, etc.)

Si certains frais liés à la vaccination et aux traitements préventifs sont prévisibles, les soins vétérinaires liés aux maladies et aux accidents sont imprévus et parfois conséquents.
Des assurances existent pour permettre à votre chien de bénéficier des meilleurs soins vétérinaires sans vous préoccuper du montant des factures.

Documents obligatoires

Les documents obligatoires qui doivent vous êtes fourni avec le chien/chiot sont :

  • Un certificat de vente (facture) qui décrit le chien/chiot et mentionne le prix, la race, la date de naissance et le numéro d’identification.
  • Un certificat vétérinaire datant de moins de 3 mois.
  • Un carnet de santé signé par le vétérinaire.
  • Un guide d’accueil pour chiot en versions numérique ou imprimée.
  • La carte d’identification de l’animal, l’identification est obligatoire. Il faut signaler sans délai tout nouvel événement à l’ICAD en cas de :
    changement d’adresse, changement de détenteur, déclaration de perte ou vol, décès de l’animal.
  • Un certificat de naissance s’il s’agit d’un chiot de race inscrit au LOF, dans ce cas le numéro de portée doit être mentionné sur la facture dans l’attente de recevoir le certificat de naissance.

Notes de l’éleveur :

  • Abandonner un animal est illégal et puni de 3 ans de prison et de 45 000 € d’amende.
  • Afin de soutenir les refuges pour animaux, il est préférable de ne pas faire reproduire votre animal avec une race différente.
  • Si votre animal est exclusivement destiné à être un animal de compagnie, il est préférable de le faire stériliser.
  • Faire l’acquisition d’un chiot est un engagement à long terme, cela doit être un acte réfléchi et accepté par tous les membres du foyer.
  • Un chiot/chien ne doit pas être à l’abandon toute l’année au fond d’un jardin. Il est nécessaire qu’il puisse côtoyer des congénères, interagir avec d’autres personnes, explorer de nouveaux lieux. Personnellement, je considère qu’un berger australien a un besoin irrépressible de faire partie intégrante de sa famille.

le Texte qui suit et à copier/coller puis à envoyer par mail à l’élevage :

Je soussigné(e) : ………………………(indiquez votre nom et prénom)……………………… avoir pris connaissance de toutes les informations sur la page : Certificat d’engagement et de connaissance pour l’acquisition d’un chien/chiot sur le site internet : https://www.lesbergersauxyeuxdeciel.com/ de l’élevage les bergers aux yeux de ciel et m’engage à respecter les besoins de l’animal.

Fait à : ………………………(indiquez votre ville et code postal)……………………… Le : ……../……../……………

Signature de l’acquéreur (le jour de la livraison) précédée de la mention :
« Je m’engage à respecter les besoins de l’animal »