Toscane

Toscane des bergers aux yeux de ciel

généalogie & tests
DNA – Le profil ADN de Toscane a été réalisé
Femelle berger australien noire tricolore aux yeux vairons et queue longue

– Inscrite au LOF (Livre des Origines Française)

– Coefficient de consanguinité : moins de 2% sur 5 générations

– Queue longue

– Port d’oreilles : Naturel

– Pigmentation : 100% à 1 mois

– Taille adulte à 2 ans : /

– Poids : : Naissance 358 gr – à 15 jours 970 gr – à 1 mois 1 kg 750 – à 2 mois 4 kg 600 – à 3 mois 9 kg 300

. : : Tests des maladies de la race : : .

* Radios de la dysplasie HD et ED = Pas avant 15 mois

. : : Particularité génétique : : .

– Issue d’une lignée de 2 bergers australiens tricolores aux yeux bleus du coté du père.

Issue d’une lignée de un berger australien rouge tricolore aux yeux bleus du coté de la mère.

. : : Caractère : : .

Toscane des bergers aux yeux de ciel est super douce comme sa mère, pour autant c’est une Australienne qui a du caractère et une forte tendance dominante envers ses congénères, c’est ma petite guerrière. En extérieur elle va très facilement au contact des personnes étrangères et se montre très douce et câline, elle adore évidemment se faire papouiller par le maximum de personnes qu’elle croise. Toscane ne plaisante pas avec la gamelle et ses congénères.., pour tous les Australiens qui consultent ce descriptif, restez à bonne distance quand la Miss prend ses repas LOL !

Père de toscane

* ÉTALON EXTÉRIEUR

– Coefficient de consanguinité : 0.00% sur 5 générations

– Port d’oreilles : Naturel

– Queue longue

Étalon extérieur non craintif, plutôt équilibré.

. : : Tests des maladies de la race : : .

Mère de toscane

LA MÉRE

– Coefficient de consanguinité : 0.00% sur 5 générations

– Port d’oreilles : Naturel

Issue d’une lignée d’un berger australien rouge tricolore aux yeux bleus

Voir la génétique et les tests

Caractère : Equilibrée, douce, affectueuse, non dominante

Mise à la retraite

* Photos non contractuelles afin de respecter les droits d’auteur de la photo mais reste très très proche de la réalité. L’image participant à l’information dont elle est l’un des moyens d’expression, les nécessités de l’information peuvent justifier qu’il soit dérogé à l’absence de consentement de la personne auteur de l’image/photo dès lors qu’est démontré le rapport direct et utile de la représentation de l’image/photo avec une information légitime du public » (Cours d’appel Versailles).